Thrombocytopénie et Plasmodium vivax Malaria

Sir-Nous avons été étonnés par la lettre de Rodríguez-Morales et al sur la survenue de thrombocytopénie dans le paludisme à Plasmodium vivax car certains messages potentiellement trompeurs sont rapportés effet. Tout d’abord, les auteurs affirment que “thrombocytopénie est rarement rapportée pour le paludisme à P. vivax” [, p] Cependant, dans un des principaux manuels de médecine tropicale, White rapporte que “la thrombocytopénie est commune aux quatre paludismes humains”. De même, des études récentes démontrent clairement la valeur prédictive élevée de la thrombocytopénie dans le diagnostic. Cependant, on peut observer que, dans ces deux études, la fréquence du paludisme à Plasmodium falciparum était élevée en% et% en , mais la forte probabilité de thrombocytopénie avec le paludisme à P. vivax était montré par Erhart et al dans une étude menée en Thaïlande avec des patients OU, Dans notre expérience récente avec des cas de paludisme importé dans notre quartier, observée pendant une période de – les patients avaient été infectés par le paludisme à P. vivax et, à l’admission, la numération plaquettaire médiane était, plaquettes / μL des données non publiées des auteurs Comme le montre le tableau des études sur le paludisme à P vivax, la numération plaquettaire médiane était systématiquement & lt; , plaquettes / μL Par conséquent, nous pensons que la thrombocytopénie doit être considérée comme une caractéristique hématologique commune du paludisme à P. vivax

Vue de la table grandTélécharger la diapositiveRésumé des données sur la thrombocytopénie et l’anémie à partir de séries de cas de paludisme à Plasmodium vivaxTable View largeTélécharger diapositiveRécapitulation des données sur la thrombocytopénie et l’anémie à partir de séries de cas de paludisme à Plasmodium vivaxEn outre, nous n’avons observé aucun cas de saignement. patients atteints de thrombocytopénie – une observation qui est en accord avec les expériences de Newton et al et Oh et al Pour cette raison, il était inattendu que Rodríguez-Morales et al a rapporté un pourcentage élevé de patients% de ceux avec & lt ;, plaquettes / μL affectées par le paludisme à P. vivax ayant subi une transfusion de plaquettes. Elles omettent de mentionner les raisons de la transfusion plaquettaire; cependant, il convient de noter qu’après le début du traitement contre le paludisme, la numération plaquettaire augmente généralement rapidement; le saignement en l’absence de coagulation intravasculaire disséminée concomitante est rare et la transfusion plaquettaire est rarement, voire jamais nécessaire. Enfin, le taux d’anémie à l’admission rapporté par Rodríguez-Morales et al observé en% des patients – bien que similaire au taux rapporté par Kotwal et al dans les rangers américains-est exceptionnellement élevé Dans la majorité des rapports dans la littérature, ainsi que dans notre expérience, l’anémie se produit dans pas plus de% des patients Le taux élevé d’anémie signalé par Rodríguez-Morales Il faut toutefois souligner que l’association de l’anémie et du paludisme dans l’esprit du médecin pourrait représenter un écueil potentiel dans le diagnostic de la maladie. paludisme importé chez les voyageurs

Remerciements

Conflits d’intérêts potentielsTous les auteurs: pas de conflits