Répondre à Rossi et al

Au rédacteur en chef – Nous remercions Rossi et ses collègues d’avoir partagé leurs découvertes du Cambodge , qui complètent notre récent article sur les limites des tests diagnostiques rapides chez les patients suspects de paludisme du Swaziland, pays d’Afrique australe à faible endémie visant à éliminer le paludisme [ ] En utilisant la réaction en chaîne de la polymérase PCR comme étalon-or, ils ont réalisé une évaluation diagnostique de précision des tests de diagnostic rapide TDR pour diagnostiquer Plasmodium falciparum chez les sujets suspects de paludisme. La sensibilité était faible en% par rapport à% parasites / μL, expliqué% de résultats faussement négatifs comparé à% dans notre étude Avec la grande taille de l’échantillon de patients, l’échantillonnage de tous les négatifs RDT vs échantillonnage sélectif utilisé dans notre étude, et l’utilisation de la PCR quantitative, l’étude est un ajout utile En raison de la diminution de la transmission du paludisme, la proportion d’infections à faible densité chez les individus symptomatiques et asymptomatiques augmente Il est généralement admis que les individus symptomatiques présenteront une infection à haute densité; cependant, les infections de faible densité représentaient% de tous les cas positifs pour la PCR, comparé au% dans notre étude prenant en compte l’échantillonnage des négatifs TDR Compte tenu de la faible prévalence de l’infection dans ces milieux , la proportion étonnamment élevée de Plutôt, les patients dans les milieux à faible endémie peuvent avoir un seuil pyrogène plus bas pour le paludisme en raison de la diminution de l’immunité, d’autres facteurs de l’hôte ou de la virulence du parasite Il est intéressant de noter les souches de Plasmodium falciparum du Cambodge. L’accès précoce aux soins, avant que le parasite ne subisse de multiples cycles de réplication, serait facilité par les agents de lutte antipaludique du village dans l’étude de Rossi et al et pourrait également expliquer les faibles densités de parasites. Les infections à faible densité observées représentent des occasions manquées d’empêcher la poursuite de la transmission. Elles représentent également des opportunités manquées. Pour les activités de réduction de transmission dans la communauté, comme les cas identifiés passivement peuvent déclencher des interventions ciblées telles que la détection active des cas et la lutte antivectorielle D’un autre côté, le surdiagnostic est également un problème. Nous aimerions noter que les taux de faux positifs ou le pourcentage Les taux de faux positifs positifs étaient faibles au% au Swaziland et au Cambodge non% et%, respectivement. Cependant, en raison de la faible prévalence du paludisme, les Valeurs prédictives Les VPP ont été compromis Rossi et al. ont rapporté un VPP plus élevé que notre% d’étude, contre% au Swaziland, mais un VPP de% équivaut toujours à un surtraitement chez environ un dixième des patients et une surintervention potentielle dans les communautés où les activités ont été déclenchés par des cas détectés passivement Un nouveau TDR avec des temps de sensibilité signalés plus élevés que les TDR actuels a été récemment lancé Alors que son utilisation a pote En raison de la spécificité de l’antigène cible, l’antigène cible peut persister plusieurs semaines dans la circulation sanguine malgré la clairance de l’infection. Des tests de confirmation avec un test très spécifique, comme pour les tests du virus de l’immunodéficience humaine , peut-être une solution Il est certain que d’autres approches diagnostiques étant envisagées pour le paludisme, l’équilibre entre les valeurs prédictives, la sensibilité, la spécificité et l’impact aux niveaux individuel et communautaire devra être considéré avec attention.

Remarques

Soutien financier Ce travail a été soutenu par le ministère de la Santé du Swaziland; la subvention de la Fondation Bill et Melinda Gates numéro A; l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses à la National Institutes of Health numéro de subvention AI à M S H; Burroughs Wellcome Fund / Bourse de la Société américaine de médecine et d’hygiène tropicales, numéro A à M S H; le numéro de subvention du Fonds de la famille Horchow à M S H; et la Bourse de fellows de traduction de Gilead RCE A à N Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: Aucun conflit d’intérêt signalé Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits potentiels de conflit d’intérêts que les éditeurs jugent pertinents pour le contenu du manuscrit. divulgué