Prix ​​de pharmacie annulé

Un pharmacien qui demande une indemnisation à un ancien employeur pour des infractions présumées à l’attribution d’un contrat a essuyé un revers après qu’un tribunal a décidé qu’il était un employé occasionnel plutôt qu’un employé à temps partiel.

L’ancien propriétaire de la pharmacie, Maurice Czarniak, travaillait à la Friendlies Pharmacy de Leederville, WA de 2007 à janvier 2014.

Il a démissionné de la pharmacie à la suite d’un règlement réussi de sa demande d’indemnisation des travailleurs contre les propriétaires de la pharmacie. On a découvert qu’il avait développé un trouble de stress post-traumatique à la suite d’une série de braquages ​​armés au magasin.

M. Czarniak a ensuite déclaré que la pharmacie ne lui avait pas versé divers droits au titre du Community Pharmacy Award 1998 et du Pharmacy Industry Award 2010, y compris l’indemnité de repas, les heures supplémentaires, les congés payés et d’autres droits.

Il a d’abord réclamé 39 565,28 $, puis a augmenté à 193 254,70 $ ou 201 575,40 $ selon la récompense qui couvrait son emploi, disant qu’il était payé comme employé occasionnel plutôt que comme employé à temps partiel, même s’il travaillait sur cette dernière base.

Cependant, le tribunal de première instance de l’Australie-Occidentale a révélé que des employés de plusieurs pharmacies WA, dont celle en question, avaient été invités en 2009 par la Pharmacy Guild of Australia (WA) à conclure une convention collective connue sous le nom de Community Contrat d’affaires multiples de pharmacie (WA).

La clause 4.3 de ces accords stipule que «sous réserve de la loi, cet accord fonctionne à l’exclusion de tout accord industriel ou de toute sentence qui pourrait autrement s’appliquer».

M. Czarniak a affirmé ne pas être au courant de cet accord et a déclaré qu’il n’avait jamais participé au vote pour voter sur son acceptation.